Le Courrier des Balkans

Croatie : mobilisation générale contre la privatisation des autoroutes

| |

Le gouvernement croate veut faire du cash en privatisant les autoroutes, afin de combler une dette publique abyssale, en bonne part provoquée par la construction de ces autoroutes. Syndicats et associations se mobilisent pour exiger un référendum contre cette privatisation, véritable non-sens économique.

Par Laetitia Moreni Ils sont installés à quelques coins de rue, devant la cathédrale de Zagreb ou sur la place du Ban Jelačić, et ils attirent la foule. Entre le 10 et le 14 octobre, les organisateurs du référendum « Ne damo naše autoceste » (« Ne donnons pas nos autoroutes »), postés derrière leur stand coloré, ont recueilli plus de 160 000 signatures, soit un tiers du nombre requis pour tenir un référendum. Au total, ce sont sept associations et sept syndicats qui se mobilisent contre la privatisation des autoroutes. Ensemble, ils ont l’intention de récolter un million de soutiens, soit plus que le nombre de voix remportées par l’actuelle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous