Croatie : le « recentrage » du HDZ, mission impossible ?

| |

Le HDZ n’élira son nouveau dirigeant que le 17 juillet prochain, et le candidat « modéré », Andrej Plenković, risque d’avoir bien du mal à s’imposer : l’élection se fera au suffrage universel des militants, alors que la base du parti penche de plus en plus vers la droite extrême.

Par Giovanni Vale La droite croate risque de devoir atteindre encore un moment avant de voir le HDZ s’orienter vers le centre. En effet, le principal parti conservateur du pays a annoncé lundi que le successeur de Tomislav Karamarko — son ancien dirigeant, démissionnaire depuis une semaine — serait élu le 17 juillet prochain sur la base du principe « un adhérent, une voix ». À quelques semaines du congrès du 29 mai, qui avait renouvelé l’ensemble de la présidence du HDZ, marquant la victoire des éléments les plus radicaux du parti, dont le très controversé ministre de la Culture Zlatko Hasanbegović, ce système de vote devrait permettre de faire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous