Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Crise politique en Bosnie : le SDA exclu du gouvernement pour de bon

| |

Après plusieurs mois de procédure administrative, la décision a fini par tomber : les ministres bosniaques du SDA ont été officiellement limogés du gouvernement central. Ils devraient être rapidement remplacés par des membres du SDP et du SBB, le parti populiste de Fahrudin Radončić. La formation nationaliste bosniaque a de son côté obtenu la tête du vice-président SDP de la Chambre des représentants.

La Chambre des peuples de l’Assemblée parlementaire de Bosnie-Herzégovine a voté lundi 22 octobre par 8 voix contre 7 la révocation des ministres et vice-ministres du Parti de l’action démocratique (SDA). Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : un pays toujours bloqué ? Le litige a commencé avant l’été quand le SDA avait refusé de voter le budget national pour les quatre années à venir. Selon l’accord tacite des six partis au pouvoir en Bosnie-Herzégovine, la « šestorica », si l’un des partis quittait les pourparlers, il devrait également renoncer à sa place au sein du gouvernement. À l’initiative du Parti social-démocrate (SDP), Vjekoslav (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous