Crise politique en Bosnie : le blocage continue

| |

Lundi, les dirigeants des six principales formations politiques bosniennes se sont réunies à Mostar à l’initiative des partis croates, HDZ et HDZ 1990, afin de trouver un compromis mettant fin à la crise politique. Une fois encore, cette tentative s’est soldée par un échec. Une nouvelle réunion est prévue le 15 septembre à Sarajevo. Cela fait onze mois que la Bosnie n’a pas de gouvernement.

Par Rodolfo Toe Dans l’après-midi de lundi, à Mostar, les dirigeants des six principaux partis bosniens se sont retrouvés pour une réunion organisée par les formations croates HDZ et HDZ-1990. Le but de l’événement était de permettre les négociations pour former le Conseil des Ministres que le pays attend depuis les législatives d’octobre 2010. Outre les deux partis Croates, siégeaient les partis Serbes SNSD et SDS et le bloc majoritaire bosniaque SDPBiH – SDA. Retrouvez notre dossier : Crise en Bosnie-Herzégovine : jusqu’où ira le bras de fer ? Finalement, cette rencontre n’a pas permis d’avancée probante, à l’exception de quelques décisions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous