Crise des réfugiés : la Grèce rappelle son ambassadeur en Autriche

|

La réaction d’Athènes ne s’est pas faite attendre : un jour après avoir été exclue la réunion qui a rassemblé à Vienne tous les pays des Balkans, la Grèce a rappelé son ambassadeur. Une nouvelle illustration de la crise de l’Union européenne, incapable de gérer la crise des réfugiés.

(Avec Agences) La Grèce a rappelé son ambassadeur en Autriche « pour consultations » a fait savoir le ministère grec des Affaires étrangères, au lendemain d’une réunion des pays des Balkans consacrée à la crise des réfugiés. L’Autriche a organisé mercredi à Vienne une réunion sur la crise migratoire en Europe qui a rassemblé les pays de la région traversés par les migrants. La Grèce, premier point d’entrée des réfugiés en Europe, et l’Allemagne, principale destination des demandeurs d’asile, n’étaient pas conviées à cette réunion, qualifiée « d’initiative unilatérale et inamicale » par Athènes. « Les initiatives unilatérales pour résoudre la crise (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous