Crimes de guerre : Goran Hadžić, ancien chef politique des Serbes de Croatie, est mort

Goran Hadžić, l’ancien président de la République serbe autoproclamée de Krajina, accusé de crimes de guerre et contre l’humanité, est mort mardi à l’âge de 57 ans. L’annonce a été faite par l’agence de presse serbe Tanjug.

Par la rédaction (Avec Agences) - Le nom de Goran Hadžić restera à jamais associé au massacre de Vukovar, fin novembre 1991, au moment de la prise de la ville au bout de trois longs trois mois de siège. 264 personnes avaient été abattues froidement par les troupes serbes dans la localité d’Ovčara après avoir été capturées à l’hôpital de Vukovar. Lors de son arrestation en juillet 2011, Goran Hadžić était le dernier des 161 inculpés par le TPIY encore recherché, après les captures de Radovan Karadžić et Ratko Mladić. L’homme avait finalement été remis en liberté provisoire au printemps 2015 pour raisons de santé : il souffrait d’un cancer du cerveau (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous