Crimes de guerre au Kosovo : des familles de victimes portent plainte contre le chef de l’armée serbe

|

Le général Ljubiša Diković, aujourd’hui chef de l’état major de l’armée serbe, est visé par une plainte déposée auprès du Procureur spécial du Kosovo. Des familles de victimes l’accusent d’être responsable du massacre de 41 personnes dans le village de Rezala en avril 1999.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Des familles de victimes du village de Rezala ont porté plainte auprès du Procureur spécial du Kosovo contre le chef d’état major de l’armée serbe. Elles accusent le général Ljubiša Diković d’être responsable de la mort de 41 personnes pendant la guerre, en avril 1999. Un ancien officier serbe, Dejan Randelović, est lui aussi aussi visé par cette plainte. « Nous avons porté plainte contre Ljubiša Diković, qui commandait à l’époque des faits la 37ème brigade motorisée de l’armée yougoslave, et Dejan Randelović, commandant du deuxième bataille de la 37ème brigade motorisée de l’armée yougoslave », détaille (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous