Confusion au Parlement et toujours pas de gouvernement technique au Monténégro

| |

Le Parlement monténégrin devait hier approuver un nouveau gouvernement incluant des représentants de l’opposition, de manière à ouvrir la voie aux élections législatives de l’automne. Mais les désaccords internes à l’opposition ont fait capoter l’initiative.

Par Jasna Tatar Anđelić (Avec Vijesti) — La séance parlementaire de mercredi a été reportée à cause de divergences au sein de l’opposition, concernant notamment la nomination des candidats aux postes ministériels. Les députés devaient voter une proposition de loi sur la mise en œuvre de « l’accord sur la création des conditions pour des élections libres », approuver un gouvernement recomposé ouvert à l’opposition et destituer le président du Parlement, Ranko Krivokapić. Fin janvier, le Premier ministre Milo Đukanović avait proposé aux partis d’opposition de rejoindre le gouvernement afin de créer les « conditions de la confiance » et prévenir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous