Bulgarie : un chef de parti rom à la tête d’un trafic de migrants

| |

Un tribunal bulgare a ordonné dimanche dernier la mise en détention préventive de cinq personnes soupçonnées de chantage, racket, fraude à la propriété et trafic de migrants. Leur chef serait un membre éminent du parti Euroroma, Janusz Yordanov.

Janusz Yordanov est vice-président et membre du conseil politique du plus grand parti de la minorité rom en Bulgarie, Euroroma, dirigé par Tsvetelin Kanchev. Selon la police, le groupe opérait à Filipovtsi, un district rom de Sofia. Les autorités ont notamment interrogé plus de trente témoins, fouillé une dizaine de maisons, saisi des documents bancaires, 15 000 levs bulgares (plus de 7 500 euros) en liquide, une grenade et une arme à feu. La police a déclaré que leur enquête avait révélé que le groupe était actif depuis longtemps dans le district, prêtant de l’argent aux personnes qui donneraient en gages leur véhicule et leur propriété. Les victimes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous