Les Bulgares veulent émigrer, mais pas d’immigrés

| |

Les résultats de la dernière enquête Eurobaromètre en Bulgarie sont paradoxaux. Plus de trois Bulgares sur cinq se réjouissent à l’idée de pouvoir émigrer au sein de l’UE, mais en même temps, plus des trois quarts voient l’arrivée de réfugiés non-européens comme un danger.

Par A.M. Voilà des informations paradoxales qui arrivent de Bulgarie. Les résultats du dernier sondage Eurobaromètre montrent que 61% des Bulgares voient d’un bon œil la possibilité de pouvoir émigrer au sein de l’Union européenne (UE), mais que 77% d’entre eux considèrent comme néfaste l’arrivée de citoyens non-européens sur le sol du continent. Ils sont même 62% à estimer que l’immigration est le plus gros problème de l’UE, et 42% à penser que le terrorisme le principal danger. Les difficultés économiques de l’UE n’arrivent qu’en troisième position, loin derrière, pointés par tout juste 12% des sondés. L’Eurobaromètre montre aussi que l’UE ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous