Bulgarie : le directeur du Comité Helsinki agressé, Amnesty International dénonce un climat d’intolérance

| |

Krassimir Kanev, le directeur du Comité Helsinki bulgare, a été agressé jeudi à Sofia par des inconnus. Amnesty International dénonce un climat croissant de haine et de xénophobie dans le pays.

Les autorités bulgares ont non seulement échoué à apaiser le climat d’intolérance, mais ont aussi « activement suscité des discours incendiaires et ouvertement encouragé la violence », a déclaré John Dalhuisen, le directeur d’Amnesty International en Europe, suite à l’attaque contre Krassimir Kanev, qui dirige le Comité Helsinki bulgare (BHC). Krassimir Kanev a déclaré jeudi qu’il avait été frappé au visage et au ventre par deux inconnus, alors qu’il passait près d’un hôtel de Sofia non loin du parlement. Il a affirmé le lendemain à la chaîne privée NOVA TV qu’il avait été la cible d’insultes et de menaces au moins une dizaine de fois depuis 2014. « L’agression (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous