Le Courrier des Balkans

Bulgarie : à l’école de Kalishte, on ne veut pas des enfants réfugiés

|

Lundi, jour de la rentrée scolaire en Bulgarie, les parents d’élèves de Kalishte ont manifesté contre la scolarisation dans l’école du village des enfants du centre de réfugiés installé dans les environs. Le ministère de l’Éducation fustige l’intolérance des habitants.

Par Jaklina Naumovski L’école, symbole de tolérance et d’égalité pour tous les enfants, a perdu de son sens à Kalishte. Les habitants de ce village de l’ouest de la Bulgarie s’opposent en effet à la scolarisation d’enfants réfugiés vivant avec leur famille dans un centre d’hébergement de la région où sont accueillies environ 250 personnes. Motif invoqué : ils seraient en trop grand nombre par rapport aux Bulgares. Une vingtaine d’élèves venus de neufs bourgades alentours sont inscrits à l’école auquel s’ajoutent cette année une douzaine de Somaliens et d’Afghans. Retrouvez notre dossier : Migrations clandestines : les Balkans, antichambre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous