Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie : vaste coup de filet anti-corruption

| |

Après la Croatie et l’arrestation d’Ivo Sanader, c’est au tour de la Bosnie-Herzégovine d’arrêter ses hauts fonctionnaires. A la demande du Procureur, l’opération policière conjointe baptisée « Kastel » a permis d’appréhender plusieurs fonctionnaires liés à la corruption au sein des institutions publiques du canton d’Una-Sana, dans la région de Bihać. Assisterait-on enfin aux prémices d’un État de droit ?

L’opération « Kastel » a été menée samedi dernier à Bihać, Cazin et Velika Kladuša. Quelques 30 personnes ont été appréhendées, parmi lesquelles le commissaire de police du canton d’Una-Sana Ramo Brkić, les commandants des commissariats de Bihać et Cazin ainsi que les chefs de certains secteurs, le directeur de l’agence cantonale pour l’emploi Mesud Mešić, le président du comité cantonal du SDA Esad Bašagić et son frère Ahmet, haut gradé au sein de la police, le commissaire de police Esad Begić également membre de la commission cantonale indépendante de recrutement et de vérification, l’ancien président de la commission de recrutement et de nomination à l’Assemblée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous