Bosnie-Herzégovine : 7 000 réfugiés de la guerre vivent toujours dans des centres collectifs

| |

En Bosnie-Herzégovine, plus de 7 000 personnes vivent toujours dans des centres collectifs, 20 ans après avoir été chassées de chez elles par la guerre. Les entités et l’État central répètent en boucle que de nouveaux logements vont être construits mais personne ne voit jamais rien venir.

Par Rodolfo Toè Les médias d’Europe se concentrent sur les milliers de migrants qui transitent chaque jour par les Balkans pour tenter de rejoindre l’Europe occidentale. Mais en Bosnie-Herzégovine, plus 7 000 réfugiés de la dernière guerre (1992-1995) habitent toujours dans des centres collectifs. Ces données ont été publiées par l’Union pour le retour et l’intégration, une association qui regroupe tous les citoyens bosniens qui furent forcés de fuir leurs maisons à partir de 1992. « En Bosnie-Herzégovine, 121 centres collectifs d’accueil sont toujours ouverts, pour un total de 7 247 résidents. Vingt ans après la fin du conflit, ces personnes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous