Bosnie-Herzégovine : pressions américaines contre la reconnaissance de la Palestine à l’ONU

| |

Barack Obama a écrit une lettre aux membres de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, pour leur demander de ne pas reconnaître la Palestine. L’opinion publique est « flattée » de cette attention nouvelle prêtée par la Maison Blanche - la Bosnie est membre non-permanent du Conseil de sécurité et son vote pourrait s’avérer décisif. Toutefois, cette demande américaine ravive les éternelles polémiques.

Le message de Barack Obama a été remis par Philip Ricker, sous-Secrétaire d’État en charge de l’Europe et de l’Eurasie, à l’issue d’une rencontre avec Bakir Izetbegović, Željko Komšić et Nebojša Radmanović. Le Président américain demande expressément à la Bosnie-Herzégovine de ne pas soutenir la candidature de la Palestine à l’ONU, expliquant que cette démarche ne faciliterait pas la résolution d’un problème qui dure depuis soixante ans. Barack Obama affirme son soutien au peuple palestinien, mais reste convaincu que « la paix doit être le résultat du dialogue entre les deux parties, et elle ne peut pas se baser sur des décisions unilatérales ». La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous