Bosnie-Herzégovine : sept ans de prison pour le chef salafiste Bilal Bosnić

|

Husein Bilal Bosnić avait organisé le recrutement de volontaires bosniens et leur départ pour le jihad en Syrie. Il a été condamné par la justice bosnienne à sept années de prison. Son avocat dénonce « un procès d’opinion ».

Par Rodolfo Toè Husein Bilal Bosnić, considéré comme l’une des principales figures du mouvement salafiste en Bosnie-Herzégovine, a été condamné en première instance jeudi 4 novembre à sept années de prison, pour les crimes « d’incitation au terrorisme, de recrutement de terroristes et d’organisation d’un groupe terroriste ». Bilal Bosnić, un prédicateur de 42 ans, très actif dans les enclaves wahabites de Gornja Maoča et Velika Kladuša, aurait « abusé de son autorité religieuse pour inciter au terrorisme », selon le Bureau du Procureur de Bosnie-Herzégovine, et poussé plusieurs volontaires bosniens à s’enrôler dans des milices islamistes actives (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous