Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : la police s’attaque aux libertés de la presse

| |

La police de Republika Srpska a fait irruption, hier à Sarajevo, dans la rédaction du site Klix.ba : après les élections d’octobre, il avait rendu publique une écoute téléphonique prouvant la corruption de deux députés par le SNSD de Milorad Dodik. Toute la profession dénonce une atteinte aux libertés fondamentale de la presse.

Par Rodolfo Toè Dans la matinée de lundi, des membres de l’unité anti-corruption de la police Republika Srpska, en coopération avec la police du Canton de Sarajevo, ont fait irruption dans la rédaction du portail sarajévien Klix, paralysant durant plus de sept heures l’activité du journal. Selon les autorités, cette action des forces de police a été organisée pour saisir du matériel lié à un scandale révélé par Klix en novembre dernier. Le site avait publié un enregistrement téléphonique dans lequel on entendait Željka Cvijanović, une fidèle de Milorad Dodik redevenue Premier ministre de l’entité, assurer avoir réussi à obtenir une majorité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous