Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : l’austérité menace déjà la cohésion du gouvernement central

| |

Le gouvernement de Bosnie-Herzégovine vient d’approuver le budget prévisionnel de l’État pour l’année 2012 : cette décision était attendue depuis plusieurs mois, mais le budget doit encore être approuvée par la présidence tripartite et le Parlement de l’État. Au menu, austérité et coupes budgétaires. Les salaires des fonctionnaires seront amputés de 4,5%. Le SDA s’oppose à cette cure de rigueur.

Par Rodolfo Toè Le projet de budget est placé sous le signe de l’austérité : le ministre des Finances Nikola Špirić a déclaré lors d’une conférence de presse que « au total, ce budget pourra disposer de 950 millions de KM (486 millions d’euros) ». Il a annoncé de significatives réductions de salaire pour les employés du secteur public : 22.000 personnes devront renoncer à 4,5% de leur salaire actuel. « En dépit des sacrifices nécessaires », a précisé Nikola Špirić « les salaires inférieurs à 500 KM ne seront pas touchés ». Il a assuré que le budget de l’État serait malgré tout suffisant pour garantir la réalisation des projets indispensables de l’année (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous