Bosnie-Herzégovine : adhésion européenne et rhétorique guerrière

| |

L’Union européenne a accepté ce mardi la demande d’adhésion de la Bosnie-Herzégovine présentée en février dernier. Cette reconnaissance intervient alors que la Republika Srpska se prépare à référendum dimanche prochain dans un climat de tensions régionales.

Par M.N. (à Sarajevo) et Ph. B. (à Belgrade) L’Union européenne a accepté mardi 20 septembre la demande d’adhésion de la Bosnie-Herzégovine présentée en février dernier. Le pays est désormais officiellement candidat à l’entrée dans l’UE. L’adhésion, toutefois, ne se concrétiserait que « dans quelques années au moins », selon le commissaire à l’Élargissement, Johannes Hahn. La Bosnie-Herzégovine doit progresser dans la mise en œuvre du programme des réformes économiques et politiques, mais aussi de l’état de droit et de l’administration publique. « Nous voyons que notre voisin, la Croatie, est déjà un État-membre, le Monténégro est sur la voie de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous