Grèce : le début de l’hiver, nouvelle épreuve pour les réfugiés

| |

Pluie, neige et températures souvent inférieures à zéro. Les réfugiés sont victimes de la vague de froid qui touche la Grèce : beaucoup vivent encore dans des camps de tentes, malgré les efforts du HCR pour les reloger. Les ONG dénoncent l’impréparation du gouvernement à l’approche de l’hiver.

Par Marina Rafenberg Mercredi dernier, les tentes du camp de réfugiés de Petra, dans le nord de la Grèce, se sont recouvertes d’un blanc manteau de neige. « On ne peut pas vivre sous la tente quand il fait moins de zéro degré ! », s’indignait un bénévole espagnol, tout en partageant des images impressionnantes sur Twitter. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a évacué dès mercredi soir le camp de Petra, où résidait un millier de yézidis. Ces derniers ont été relogés dans un ancien hôpital psychiatrique et dans des hôtels des environs. Pour autant, les conditions ne sont guère meilleures dans le camp Softex de Diavata, à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous