Avec l’élection d’Igor Dodon, rien ne va plus entre la Moldavie et la Roumanie

| |

« Je t’aime, moi non plus »... C’est une vieille histoire, entre la Moldavie et la Roumanie, deux pays toujours tentés de se réunir depuis la chute de l’URSS. Mais l’accession du pro-russe Igor Dodon à la présidence de la Moldavie, le 13 novembre 2016, rebat les cartes : l’unification nationale n’est plus du tout à l’ordre du jour.

Par Aline Fontaine Le Président roumain Klaus Iohannis avait déclaré au lendemain des élections moldaves n’avoir « pour l’instant aucune raison de croire à un renversement fondamental de la situation », assurant que « la Roumanie restait un partenaire stratégique, sérieux et de confiance pour la République de Moldavie » et qu’elle allait continuer toutes ses démarches de soutien aux institutions et aux autorités locales moldaves. Pourtant, le nouveau Président moldave Igor Dodon a bien vite marqué son territoire lors d’une interview donnée à la télévision roumaine le 25 novembre 2016. Il y a fait allusion à des « objectifs cachés de la Roumanie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous