Serbie : une activiste devant la justice pour avoir voulu commémorer Srebrenica

| |

L’activiste et directrice de l’ONG Youth Initiative for Human Rights, Anita Mitić, se retrouve devant la justice à Belgrade. Il lui est reproché d’avoir organisé un rassemblement public illégal le 10 juillet dernier, suite à l’interdiction de manifester émise par les autorités serbes à l’occasion du 20e anniversaire du massacre de Srebrenica. Une décision politique, dénoncent ceux qui la soutiennent.

Par Julia Druelle C’était le 10 juillet 2015 : 200 personnes s’étaient rassemblées à Belgrade devant le palais présidentiel à 23 heures, alors que des militants défenseurs des droits de l’Homme disposaient au sol des bougies et des dossards numérotés de 1 à 7 000. Ces dossards, symbolisant les plus de 7 000 victimes du massacre de Srebrenica, devaient initialement être portés le lendemain, 11 juillet, par plusieurs centaines de participants à l’occasion d’une manifestation de commémoration, vingt ans après les faits. Des participants avaient prévu de s’allonger symboliquement pendant quelques minutes devant le parlement serbe. Mais la veille (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous