Albanie vs. Kosovo : la guerre du hip-hop continue et le sang coule

|

Sexe, fric et flingues à tout bout de champ : les rappeurs kosovars et albanais marchent sur les traces de leur glorieux aînés du gangsta rap américain. Le 13 septembre, Noizy, un chanteur albanais, a été blessé par balles à Pristina. Le jour-même où, vingt ans plus tôt, le célèbre 2Pac était abattu à Las Vegas...

(Avec BIRN) — La guerre entre bandes rivales du hip-hop au Kosovo et en Albanie a pris un tour violent ce mardi quand le rappeur albanais Rigels Rajku, alias Noizy, a été blessé par balles dans un hôtel à Pristina, alors qu’il était venu au Kosovo pour un concert. Un autre membre de son groupe a également été touché. La police a arrêté plusieurs suspects, dont un rival kosovar, Ylber Abdullahu, alias Cozman. Cet incident jette un éclairage cru sur les querelles violentes entre différents labels qui visent les mêmes groupes de fans en Albanie et au Kosovo. La violence des paroles des chansons et les armes omniprésentes dans les clips vidéo font (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous