Albanie : après la route des Balkans, la « route de l’Adriatique » ?

|

Rome regarde son cauchemar avancer... Et si des dizaines de milliers de réfugiés bloqués en Grèce traversaient l’Albanie pour rejoindre l’Italie par la mer Adriatique ?

Par Ph.B. (Avec BI) — « Il y a un risque que la route des Balkans devienne la route de l’Adriatique, incluant l’Albanie, le Monténégro et l’Italie », a prévenu le Secrétaire d’État italien aux Affaires européennes, Sandro Gozi, après une courte visite en Albanie plus tôt cette semaine. Rome et Tirana se dépêchent de conclure un mémorandum visant à sécuriser les frontières albanaises, a-t-il annoncé. Comme l’a exprimé le Premier ministre italien, Matteo Renzi, l’Italie redoute de voir des centaines de milliers de réfugiés emprunter l’ancienne « route de l’Adriatique », active il y a vingt ans : entre la côte albanaise, au niveau de Vlora, et celle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous