Kosovo : Le massacre institutionnel des forêts

| |

Les forêts recouvrent 481 000 hectares du Kosovo, soit 45% de la superficie totale du territoire national. Leur croissance annuelle est d’environ 1,6 million de mètres cubes de bois, quand les besoins de la population sont évalués à un million de mètres cubes par an. Pourtant, cette richesse naturelle est pillée à grande échelle. Une entreprise de destruction quotidienne, aux yeux et à la barbe des institutions pourtant chargées de la protection des massifs forestiers.

Par Besa Kalaja, Besnik Boletini et Leonidë Molliqaj On se chauffe encore beaucoup au bois au Kosovo, jusque dans les écoles et même dans certaines institutions de l’État. Le bûcheronnage illégal et la vente de bois aident à faire survivre les familles les plus pauvres. Cet abattage artisanal est réalisé à petite échelle. « Ceux qui coupent du bois pour se chauffer ne sont que de petits pilleurs », confirme Nasim Haradinaj, directeur du Département de l’agriculture, des forêts et du développement rural à la mairie de Deçan. « Ceux qui bûcheronnent de façon industrielle et menacent les forêts du Kosovo, ce sont de véritables entreprises ». Ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous