Kosovo : la justice française ordonne la remise en liberté conditionnelle de Ramush Haradinaj

| |

La Cour d’appel de Colmar a ordonné ce jeudi la remise en liberté de Ramush Haradinaj, arrêté le 4 janvier en France à la suite d’un mandat d’arrêt international émis par la Serbie, une décision qui avait provoqué la colère dans le monde albanais.

(Avec agences) — L’ancien Premier ministre du Kosovo et dirigeant de l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK, opposition), Ramush Haradinaj, est dans l’attente de l’examen d’une demande d’extradition que la Serbie doit adresser à la France en vue de le juger pour crimes de guerre. La mesure, assortie d’un contrôle judiciaire, l’oblige de rester sur le territoire français et de demeurer à Strasbourg où il devra pointer deux fois par semaine au commissariat. Ramush Haradinaj a été arrêté le 4 janvier à l’aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg par la police des frontières à sa descente d’un avion en provenance de Pristina, en exécution d’un mandat d’arrêt (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous