Kosovo : la mystérieuse démission du chef des services secrets

| |

Le chef de l’Agence de renseignements du Kosovo (AKI) a présenté sa démission pour « motifs personnels ». Une décision inattendue qui surprend beaucoup quand les nuages s’accumulent au-dessus du Nord du Kosovo... A-t-il été limogé par Hashim Thaçi à cause du « train russe », ou bien est-il tombé pour une affaire de corruption ?

Par Hysni Bajraktari Le chef de l’Agence kosovare de renseignements (AKI), Agron Selimaj n’a pas donné les raisons de sa démission. « Le temps est venu que je commence un nouveau chapitre de ma vie familiale », a-t-il seulement expliqué dans une lettre publiée sur le site de l’agence. Il ajoute que les années passées à la tête de l’AKI ont été les « meilleures de sa carrière ». Plusieurs raisons ont été évoquées sur les raisons de sa démission. Le Président de la Commission parlementaire de surveillance de l’Agence, Haxhi Shala a déclaré que la Commission n’avait pas d’informations sur les vrais raisons de la démission de Selimaj. « Elle est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous