Staro Sajmište, 1941-1944 : un camp de concentration en plein coeur de Belgrade

L’histoire de l’ancien Parc des expositions de Belgrade, Staro Sajmište, est largement méconnue, y compris en Serbie. Le Parc des expositions est inauguré en 1937. Divers salons et manifestations culturelles et de loisirs y sont organisées jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de l’hiver 1941, après que les adultes juifs de sexe masculin sont massivement fusillés par les forces allemandes, le Parc des expositions est aménagé en camp de concentration : le Judenlager Semlin. Femmes et enfants juifs de Serbie, mais aussi réfugiés juifs d’Europe de l’Est et Rroms y sont internés jusqu’au printemps 1942. Au mois de mars, un camion à gaz arrive de Berlin. Trois mois plus tard, le 10 mai, Belgrade est déclarée Judenfrei. Le Parc des expositions est alors transformé en camp de rétention, l’Anhaltelager Semlin, le plus grand camp de prisonniers de l’Europe du Sud-est. Après la guerre, le lieu est laissé à l’abandon. Il accueille aujourd’hui des réfugiés des dernières guerres yougoslaves.

L’ouvrage de référence en français vient de sortir : Staro Sajmište : un camp de concentration en Serbie Sous la dir. de Philippe Bertinchamps Non Lieu, juin 2012, 288 pages, 16 euros 11 septembre 1937 : inauguration du Parc des expositions de Belgrade. 8 décembre 1941 : les Juifs de Belgrade sont transférés dans les pavillons du camp allemand du Parc des expositions, transformé en camp de concentration : le Judenlager Semlin. 4 mai 1942 : le Judenlager Semlin est agrandi et transformé en camp de rétention, le plus grand de l’Europe du Sud-est : l’Anhaltelager Semlin. 10 mai 1942 : Belgrade est déclarée Judenfrei. 16 avril 1944 : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous