Serbie : Belgrade Waterfront, magouilles et folie des grandeurs

Fin septembre 2015, le gouvernement serbe a posé la première pierre du méga-projet Belgrade Waterfront, qui vise à transformer un vieux quartier de la capitale serbe en « Dubai des Balkans », en partenariat avec une compagnie immobilière des Émirats arabes unis. Mais l’opacité financière règne autour de ce projet pharaonique imposé aux citoyens sans consultation préalable.

Quelques dates : Octobre 2013 : le Premier ministre Vučić annonce l’ouverture d’un concours international. En réalité, il n’y a qu’un seul investisseur, Mohammed El-Abbar, riche homme d’affaires de Dubai qui a fait fortune dans l’immobilier. 27 juin 2014 : les autorités de Belgrade dévoilent le projet Belgrade Waterfront visant à transformer en quartier résidentiel de luxe un vieux quartier de la capitale serbe sur la rive droite de la Save. 30 juin 2014 : le bâtiment Geozavod, fraîchement rénové après un chantier de trois mois financé par la compagnie Eagle Hills, ouvre ses portes en tant que vitrine du projet. 11 mars 2015 : le gouvernement de Serbie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous