Serbie : Aleksandar Vučić ou l’ivresse du pouvoir absolu

Aleksandar Vučić a annoncé de nouvelles élections anticipées. C’est une dérive constante vers un pouvoir de plus en plus autoritaire que connaît la Serbie : médias muselées, opposition discréditée, le Premier ministre et son petit cercle « d’amis » tiennent le pays d’une main de fer. Avec un large soutien de l’opinion publique.

Résultats des élections du 16 mars 2014 : Coalition SNS - Aleksandar Vučić : 48,2% des voix et 156 mandats au Parlement Coalition SPS - Ivica Dačić : 13,6% des voix et 44 mandats au Parlement DS - Dragan Đilas : : 6,3% des voix et 20 mandats au Parlement NDS - Boris Tadić : 5,7% des voix et 18 mandats au Parlement Siègent également au Parlement : Alliance des Hongrois de Voïvodine (SVM) : 7 mandats Parti de l’action démocratique (SDA) - Sulejman Ugljanin : 3 mandats Parti du développement démocratique (PVD) - Riza Halimi : 2 mandats Ne passent pas le seuil électoral : DSS : 4,2% Dveri : 3,5% LDP : 3,4% URS : 3% SRS : 2%v Résultats de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous