Macédoine : Skopje 2014, kitsch nationaliste et foire aux antiquités

Le pharamineux et très kitsch projet « Skopje 2014 » doit redorer le blason de la Macédoine. Fontaines, ponts, statues par dizaines, arc de triomphe et opéra, le tout dans un style néo-classique des plus kitschs, doivent en outre attirer les touristes et faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’État. Coût de ce projet pharaonique ? Impossible de le savoir tant l’opacité règne sur son financement. L’exaltation de l’antique n’a rien pour satisfaire la communauté albanaise du pays, et tout pour énerver un peu plus les voisins grecs...

Quelques uns des aménagements envisagés : Une statue de 22 m de haut symbolisant Alexandre le Grand sur son cheval 60 statues de grandes personnalités politiques sur le nouveau ministère des Affaires étrangères. Aucun macédonien n’y figurera L’édification d’un pont piéton qui enjambera le Vardar La construction d’un grand opéra à proximité d’un « nouveau temple antique » Un arc de triomphe Le(s) coût(s) : Chiffre officiel : 80 millions d’euros pour l’ensemble du projet Estimations de l’opposition : 200 millions d’euros pour l’ensemble du projet dont 4,5 pour la statue du « Guerrier à Cheval », au moins 13,5 pour le nouveau ministère des Affaires (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous