Bosnie-Herzégovine : décembre 1995, les Accords de Dayton mettaient fin à la guerre

Le 14 décembre 1995, les présidents serbe, Slobodan Milošević, croate, Franjo Tuđman, et bosniaque, Alija Izetbegović, signent à Paris l’Accord de Dayton. Ils ont été âprement négociés avec Richard Holbrooke du 1er au 21 novembre sur la base aérienne de Wright-Patterson. L’accord consacre l’intégrité territoriale de la Bosnie-Herégovine tout en la partageant en deux entités, la Fédération croato-bosniaque (51% du territoire) et la République serbe de Bosnie (49%), entérinant les effets du nettoyage ethnique, et la logique de partition. Vingt ans plus tard, « l’annexe constitutionnelle » régit toujours l’État bosnien, maintenu de facto sous tutelle internationale.

L’ouvrage pour démêler les fils de l’histoire des Balkans #POSTSCRIPTUM #NOUVEAU[NOUVEAU][] #PROMO[Prix : #PRIX2 € #PRIX €][Prix : #PRIX €] Ajouter au panier||Produit indisponible)--> Qté : 1 #NUM Ajouter au panier En savoir + (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous