Bosnie-Herzégovine : l’interminable siège de Sarajevo

Le 6 avril 1992, au lendemain de la déclaration d’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, onze manifestants pacifistes sont abattus par des snipers serbes dans les rues de Sarajevo, marquant le début du siège de la capitale bosniaque, qui dura près de quatre ans. Vingt ans plus tard, comment les Sarajéviens sont-ils parvenus à effectuer le nécessaire travail de mémoire ? Quel avenir pour la Bosnie-Herzégovine, qui a retrouvé la paix mais qui reste, à bien des égards, un Etat divisé ?

Une rencontre à ne pas manquer : Retours à Sarajevo, rencontre avec Velibor Čolić et Igor Štiks Jeudi 12 avril à 18h30 Maison de l’Europe de Paris 35-37, rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris Retrouvez sur notre Boutique en ligne : •Igor Štiks, Le serpent du destin •Nedim Gürsel, Retours dans les Balkans Quelques dates : 29 février et 1er mars 1992 : référendum sur l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, tirs contre un mariage serbe le 1er mars. 6 avril 1992 : marche pour la paix, premiers tirs de snipers devant le Parlement, début du siège 16 mai 1992 : 16 morts dans une queue pour du pain, rue Vase Miskina 28 juin 1992 : Mitterrand à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous