Dernier été en Yougoslavie. Inventaire avant naufrage

| |

Vous souvenez-vous des glaces Ledo, du chocolat Kraš, des histoires de Mirko et Slavko ? Buviez-vous du Cockta en mangeant du pâté Gavrilović ? Avez-vous voyagé avec deux oncles, trois cousins et une marmite de poivrons farcis dans une Zastava 750 ? Serge Boichot se souvient des images et des objets de l’été 1991, sur la côte dalmate du côté de Šibenik. Un inventaire avant naufrage.

Ma génération/ Moja généracija Ma génération était l’avenir de la Yougoslavie. Elle envahissait les autobus, tôt le matin, chargée d’énormes cartables multicolores et appelait son institutrice « Drugarica » Elle remplissait chaque été les gradins du « djeci festival » et se serrait en riant sur le vieux navire de la Jadrolinija qui ralliait Šibenik aux plages de Zablace. Dernier été en Yougoslavie / Zadnje ljeto u Jugoslaviji édition bilingue, 80 pages, 20 eurosCliquez ici pour acheter le livre Elle se bousculait en jurant à voix basse devant le cinéma « Nikola Tesla » pour aller voir le film « Partizanska eskadrila ». Elle cessait soudainement de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous