« Halte au plagiat » : une pétition pour dénoncer les fraudes universitaires en Croatie

| |

En Croatie, le plagiat est une habitude très répandue dans la communauté scientifique. Même le ministre de l’Éducation, Pavo Barisčić, a été pris la main dans le sac. Une pétition vient d’être lancée pour demander aux autorités d’agir.

Par Jelena Prtoric Copier sur les autres sans les citer, c’est voler. Une pétition « Halte au plagiat » a été lancée en Croatie pour dénoncer ce phénomène répandu dans la communauté scientifique. En deux jours, plus de 2000 signatures ont été récoltées, et la barre des 10 000 est désormais franchie. « Nous souhaitons exprimer notre profonde inquiétude, demander au gouvernement et au Parlement d’appliquer une politique de tolérance zéro vis-à-vis du plagiat. Nous exigeons en particulier que le plagiat commis par ceux qui occupent un poste public soit sévèrement sanctionné », demande le texte. La pétition est un clin d’œil à la dernière affaire en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous