Bilten

Croatie : tout le pays rêve d’être « Capitale européenne de la Culture »

| |

La décision sera rendue le 16 avril, mais neuf villes croates se sont d’ores et déjà portées candidates pour être Capitale européenne de la Culture en 2020. Un chiffre deux fois supérieur à celui attendu. Il faut dire que l’on promet monts et merveilles au vainqueur : réduction du chômage, innovation, prospérité, etc. Décryptage d’un mythe qui a la tête dure.

Par Vesna Vuković En 2020, l’une des deux « capitales européennes de la culture » sera croate. Alors que la date limite pour le dépôt de candidature, le 16 avril, approche, le nombre de villes intéressées ne fait qu’augmenter : Dubrovnik, Đakovo, Osijek, Pula, Rijeka, Split, Varaždin, Zadar et enfin Zagreb, la dernière à s’être ajoutée à cette longue liste. Mary McCarthy, à la tête du programme en Irlande en 2005, était venue l’an passé parler de son expérience au Musée d’art moderne de Zagreb. À cette occasion, elle avait assuré que, pour un pays de la taille de la Croatie, personne ne s’attendait à voir plus de quatre ou cinq villes se porter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous