Croatie : comment les énergies renouvelables sont devenues un business juteux

| |

Le secteur des énergies renouvelables se porte bien en Croatie. Trop bien, même. Les petites centrales mixtes privées poussent comme des champignons grâce à de généreuses subventions publiques allouées sans études d’impact sérieuses. Pendant que les investisseurs se frottent les mains, les militants écologistes tentent d’alerter la population.

Par Igor Lasić « Ce n’est pas la faute des investisseurs s’ils se sont enrichis grâce à de trop généreuses subventions de l’État », a récemment expliqué Aljoša Pleić, président de l’Association des énergies renouvelables de Croatie, et l’un des propriétaires de ces petites centrales privées jouissant de prix de ventes de l’électricité préférentiels. Début 2017, on comptait en Croatie exactement 1291 éoliennes, mini centrales hydrauliques ou centrales biomasse, et 109 sont en cours de construction, les contrats avec l’État ayant déjà été signés. Aujourd’hui, l’État offre 200 millions d’euros de subventions par an, un chiffre qui pourrait doubler d’ici à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous