Monténégro : comment sortir de l’impasse politique ?

| |

Plus de trois mois après les élections législatives du 16 octobre et le présumé coup d’État déjoué, les députés de l’opposition boycottent toujours le Parlement du Monténégro, réclamant une enquête impartiale et de nouvelles élections. Mais pour combien de temps encore ? Les Occidentaux font pression pour que ces derniers mettent un peu d’eau dans leur vin...

Par Dimitrije Jovićević Plus de trois mois se sont écoulés depuis les dernières élections législatives au Monténégro, l’opposition boycotte toujours le Parlement et aucune sortie de crise ne semble en vue. Les autorités ne sont pas décidées à trouver un compromis et continuent d’affirmer que les institutions de l’État fonctionnent normalement. Dans les faits, les débats à l’Assemblée sont gelés et le pouvoir exécutif prend seul toutes les décisions qui concernent la gestion du pays. De ce fait, seule une petite moitié des citoyens du Monténégro sont actuellement représentés au sein des institutions. Pour revenir siéger sur les bancs de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous