Cinéma en Bosnie-Herzégovine : la faillite d’une prestigieuse industrie

| |

Le cinéma bosnien a longtemps été l’un des plus dynamiques de la région. Les réalisateurs de Bosnie-Herzégovine ont accumulé les reconnaissances internationales — Oscar du meilleur film étranger, Golden Globe, Ours d’or à Berlin... Le secteur est pourtant en crise sévère, avec un désinvestissement total des autorités publiques. Retour sur images avec la productrice Amra Bakšić Čamo, professeure à la Faculté des Arts dramatiques de Sarajevo.

Propos recueillis par Budo Vukobrat RSE : On dit que la Bosnie-Herzégovine a une cinématographie très riche pour un petit pays et les œuvres de ses cinéastes ont souvent été récompensées par les plus grands prix internationaux. Le pays n’investit pourtant que très peu dans le cinéma. Amra Bakšić Čamo (A.B.Č.) : Ces dernières années, les subventions allouées au cinéma se font de plus en plus rares, et on en ressent désormais les conséquences. La Bosnie-Herzégovine a pourtant été traversée par un grand élan créatif. C’était peut-être même le pays de la région qui a eu le plus de films récompensés dans les grands festivals internationaux. Tout a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous