Novinite

Bulgarie : Boïko Borissov fait main-basse sur les médias

| |

Des groupes d’affaires proches du pouvoir rachètent à tout-va des journaux à grand tirage, et le Premier ministre Boïko Borissov lui-même n’hésite plus à faire modifier des éditoriaux qui écornent son image. A quelques mois des élections parlementaires de 2013, les médias sont de plus en plus muselés, et la liberté de la presse est dans un état préoccupant.

La liberté de la presse est un sujet de préoccupation majeur, alors que s’installe un quasi monopole sur le marché des médias en Bulgarie. Le tycoon des médias Lyubomir Pavlov lui–même a été soumis à la pression directe du Premier ministre Boyko Borisov, pour qu’il vende ses deux quotidiens à fort tirage au groupe New Bulgarian Media Group. Selon le site internet Bivol.bg, qui cite des sources anonymes mais dignes de confiance, le Premier ministre aurait dit au patron de la presse qu’il avait le choix entre vendre ses journaux ou... aller en prison. Bivol.bg indique que Pavlov et son partenaire Ognyan Donev sont à court d’argent. Il leur manque cinq (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous