Cécile Canut, Guergui Jetchev et Stefka Stefanova Nikolova

Mise en scène des Roms en Bulgarie. Petites manipulations médiatiques ordinaires

|

  • Petra, Paris, 2016, 194 pages, 20 euros
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +

Le discrédit jeté sur les dénommés « Tsiganes » ou « Roms » en Bulgarie se manifeste de différentes manières : si ces derniers font l’objet de discoursdépréciatifs comme dans bien d’autres pays d’Europe, leur situation résulte d’une histoire spécifique. Les figures de l’anathème qui tendent à lesexclure de la vie publique au nom de leur « nature » supposée sont particulièrement activées dans les médias. Alors que de nouvelles voix critiques se font entendre du côté des jeunes journalistes notamment, la mise en scène d’un groupe renvoyé à des stéréotypes récurrents ne cesse d’être véhiculée dans l’espace public. Ce livre prend appui sur trois exemples d’émissions télévisuelles récentes, afin de décrypter les enjeux de la mise en mots et en images des Roms visant à leur criminalisation. L’analyse de ces enjeux politiques est enrichie par les points de vue de plusieurs femmes roms (recueillis par Gueorgui Jetchev) et des textes de Stefka Stefanova Nikolova, auteur de La Vie d’une femme rom (tsigane), une des premières résistantes à la stigmatisation dont son quartier fait l’objet.

Sommaire :

1. La production télévisuelle des tsiganes en bulgarie
2. Mise en scène des tsiganes à la télévision : trois exemples [traduction Gueorgui Jetchev]
3. Réactions [recueillies par Gueorgui Jetchev & Cécile Canut]
4. Po sluchaï, « À l’occasion », Stefka Stefanova Nikolova [traduction Gueorgui Jetchev]
5. Maka, « La peine », Stefka Stefanova Nikolova [traduction Gueorgui Jetchev]
6. Figures de l’anathème [Cécile Canut]
La mise en scène de l’ethnicité : du « frère rom » à la « romni déchaînée »
La figure de l’imbécile et de l’analphabète
La figure du rom fourbe, menteur et dangereux
Le sexe, le mâle dominant et la reproduction accélérée
L’archétype du tsigane pauvre ou l’impossible ascension sociale
L’humanité jetable : la mise en scène du rebut humain
7. Logique néo-libérale du rebut humain [Cécile Canut]