Matéi Visniec

Le marchand de premières phrases

|

L’homme contemporain, devenu un mutant de la société de consommation, est de plus en plus obsédé par les commencements. Il a faim de tout commencer et recommencer sans cesse. Un certain Guy Courtois en a d’ailleurs fait son gagne-pain et se propose de choisir pour les écrivains en mal d’inspiration – ce qui est le cas de notre héros – la première phrase de leur livre, puisque le plus important est de commencer. Entre les deux hommes s’engage alors une correspondance dans laquelle Guy Courtois révèle dans quelles conditions les plus fameuses « premières phrases » de la littérature mondiale virent le jour.

  • Matéi Visniec, Éditions Jacqueline Chambon, Arles, 356 pages, 23,80 euros
  • Prix : 23.80 €
  • En savoir +