Serge Boichot

Avant l’oubli - Retour à Šibenik

|

Après son Dernier été en Yougoslavie paru en 2012, « inventaire avant naufrage » des symboles de la Fédération socialiste (Zastava, Cockta, glaces Ledo, chocolat Kraš, Mirko et Slavko, etc.), Serge Boichot revient après la guerre à Šibenik, terre natale de sa famille maternelle, cette fois pour un inventaire « avant l’oubli ».

Né en France d’un père français et d’une mère croate, Serge a partagé tous les étés de son enfance avec ses camarades yougoslaves. La guerre l’a happé à 24 ans un jour de septembre 1991 quand il travaillait à Primošten, sur la côte dalmate.

Au sommaire : Septembre 1991, les mines, les vestiges d’une nation disparue, le Vegeta, Dražen Petrović, etc.

  • Yougonostalgie Serge Boichot Édition bilingue, 2013, 100 pages, 20 euros
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +