La boutique spécial Noël 2016 du Courrier des Balkans

Comme chaque année, le Courrier des Balkans vous propose sa sélection de cadeaux balkaniques à mettre sous vos sapins. Nouveautés, indispensables, beaux-livres, contes et romans, classiques, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Joyeuses fêtes !

© FlickR

Des beaux livres

Fatherland
Un roman graphique bouleversant sur le destin d’une famille ravagée par la politique et l’histoire. Fatherland est un livre exceptionnel, aux confluents de L’Art de voler pour la manière virtuose dont l’auteur fait se croiser et se répondre son histoire personnelle et la Grande Histoire et de Fun Home pour l’autobiographie féminine éblouissante et sombre.

  • Nina Bunjevac, Édition Ici même, 2014, 150 pages, 24 euros

Kristaq Sotiri • Albanie, d’un monde à l’autre

Kristaq Sotiri appartient indéniablement à cette famille de très grands photographes qu’a connue l’Albanie jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Ce livre présente le travail du photographe albanais Kristaq Sotiri (1883-1970) qui a constitué, sur une quarantaine d’années, un fonds de près de 15 000 photos.

144 p., 100 photos en bichromie
Format 16 x 19 cm
Éditions Écrits de lumière
Texte français et anglais - 23 €

  • Photographie Loïc Chauvin et Christian Raby Introduction de Renaud Dorlhiac, Editions Écrits de lumière, 144 p., 100 photos en bichromie, 23 euros

La retraite de Serbie, octobre-décembre 1915

Au cours de l’automne 1915, la Serbie est envahie par les empires allemand et austro-hongrois alliés au royaume de Bulgarie. Accompagnant l’armée serbe dans sa retraite, un médecin français, le Dr Louis Léopold Arthur Thomson, relate ces trois mois d’épreuves. C’est son journal que nous publions ici, du départ précipité de Šabac, où il était en poste, jusqu’à l’arrivée à Shëngjin (Saint-Jean-de-Medua, ville côtière du nord-ouest de l’Albanie), où la marine française prit en charge les restes de l’armée serbe en l’évacuant vers Corfou.

Le texte de L. L. A. Thomson est édité et présenté par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico, avec un riche cahier photographique en pages centrales.

Éditions Non Lieu, Paris, 2016, 190 pages, 20 euros

  • La retraite de Serbie. Octobre-décembre 2015 Un livre de Louis Léopold Arthur Thomson, édité par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico.
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +

Des romans

Les cosmonautes ne font que passer

« Ton grand-père est communiste. Un vrai, te dit-on plusieurs fois et tu comprends qu’il y en a aussi des faux. C’est comme avec les Barbie et les baskets Nike, qu’on peut trouver en vrai uniquement si on possède des relations de très haut niveau. Les tiennes sont fausses… » Ce premier roman a trouvé le ton elliptique et malicieux pour conjuguer l’univers intérieur de l’enfance avec les bouleversements de la grande Histoire.

Un roman d’Elitza Gueorguieva, Gallimard, Collection Verticales, 184 pages, 16,50 euros

  • Les cosmonautes ne font que passer Elitza Gueorguieva
  • NOUVEAU Prix : 16.50 €
  • En savoir +

Le huitième envoyé

Ah, la Croatie, et ses îles paradisiaques…  ! Un émissaire est envoyé sur Terzola, l’île la plus isolée de la mer Adriatique. Sur place, à peine l’eau et l’électricité, pas un seul réseau téléphonique ni de connexion Internet, deux églises mais pas de prêtre. Sa mission, et punition  : orga­niser, en tant qu’émissaire du gouvernement croate, des élections locales. Ses sept prédé­cesseurs ont échoué.

Un roman de Renato Baretić, traduit du croate par Chloé Billon, Gaïa éditions, 2016, 288 pages, 20 euros

  • Le huitième envoyé Un roman de Renato Baretić
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +

Manuel d’exil. Comment réussir son exil en trente-cinq leçons

« Fraîchement restauré, le foyer de demandeurs d’asile à Rennes me fait penser à mon lycée. Une grande porte vitrée, d’interminables couloirs, sauf qu’ici au lieu des salles de classe on a des chambres pour les réfugiés. Dans le hall central il y a une carte du monde avec les petits drapeaux du pays des résidents. La misère du monde s’est donné rendez-vous à Rennes en cette fin d’été 1992...

Le dernier roman de Velibor Čolić, éditions Gallimard, 2016, 208 pages, 17 euros

  • Velibor Čolić, Gallimard, 2016, 208 pages, 17 euros
  • Prix : 17.00 €
  • En savoir +

La tête pleine de joies

Mettre une chemise noire pour avoir l’air triste, et au cimetière tous ces gens couchés qui se taisent… Brr. Danilo préfère la pêche. À l’heure de la retraite, une femme quitte la salle de classe avec, roulée sous le bras, la carte du monde accrochée durant toutes ces années au tableau, dédicacée : Bonne chance ! Une fiole vénitienne d’huile de rose et un Walther P38 se transmettent comme le suicide dans la famille de Danilo. L’écrivain a trente-six ans et une calvitie naissante. Rien de tout ce qui a été écrit précédemment n’est vrai, pourtant Danilo existe.

Le dernier livre d’Ognjen Spahić, Nouvelles traduites du monténégrin par Alain Capon, Gaïa éditions, 2016, 298 pages, 22 euros

  • Nouvelles d'Ognjen Spahić, traduites du monténégrin par Alain Capon, Gaïa éditions, 2016, 298 pages, 22 euros
  • Prix : 22.00 €
  • En savoir +

A boire et à manger

Cuisine de Croatie

La Croatie est un carrefour de rencontres, de goûts. La Hongrie, la Grèce et la Turquie ont influencé la cuisine croate. Mais le pays lui-même explique sa richesse : il y a la cuisine des plaines du Nord (frontalière avec la Slovénie), la montagnarde du Sud (voisine de la Bosnie) et la méditerranéenne de la côte adriatique.

L’essentiel de la cuisine croate, sous une forme simple et didactique. Des recettes très faciles à réaliser.

Un livre d’Evelyne Marty Marinone, Editions Edisud, 175 pages, 14 euros

  • NOUVEAU Prix : 14.00 €
  • En savoir +

Traditional South Serbian cookbook
En serbe et en anglais, Belgrade, novembre 2015, 23 euros franco de port. Délais de livraison : 3 ou 4 jours pour la Belgique et la Suisse, une dizaine de jours pour la France.

Découvrez le meilleur de la cuisine traditionnelle du sud de la Serbie !

Ce livre présente 90 recettes collectées dans les villes de Vranje, Leskovac, Niš ou Pirot.... II présente des plats parfois bien oubliés aujourd’hui. Toutes les recettes sont illustrées, de manière simple et pédagogique, en tenant compte des ingrédients que l’on peut trouver — dans son jardin ou dans les commerces, tant en Serbie que dans les pays d’Europe occidentale.

  • Gordana Ristic et Marija Jankovic, Belgrade, novembre 2015, 19 euros
  • Prix : 19.00 €
  • En savoir +

Et toujours nos classiques

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto
Le documentaire événement Mila Turajlić, Les mutins de Pangée, 2014, durée 101 minutes, livret de 36 pages, 18 euros

Cinema Komunisto est un voyage à travers la fiction et la réalité d’un pays qui n’existe plus qu’au cinéma. Tito, le président yougoslave, créa à Belgrade un « Hollywood de l’Est » attirant des stars comme Richard Burton et Orson Welles pour ajouter une touche de glamour à l’effort national. Avec le soutien inconditionnel de l’Etat et de l’armée, les cinéastes avaient carte blanche pour faire revivre les exploits militaires de Tito. Son projectionniste personnel est le guide exceptionnel de ce voyage dans ces super-productions qui glorifièrent une Yougoslavie idéalisée.

  • Documentaire événement Mila Turajlić Les mutins de Pangée, 2014, durée 101 minutes, livret de 36 pages, 18 euros
  • Prix : 18.00 €
  • En savoir +

Stand Up, People : Gypsy Pop Songs from Tito’s Yugoslavia (1964-80)
Une compilation Vlax Records / Asphalt Tango 2013, 19 chansons

Stand Up, People, c’est une incroyable collection de chansons pop tziganes enregistrées entre 1964 et 1980, du temps de la Yougoslavie titiste. Sans aucun doute, l’un des meilleurs disques de musique rom. Rythmes traditionnels balkaniques mâtinés de références ottomanes, influences modernes (jazz, pop anglo-saxonne, Bollywood), cette compilation rend hommage à la diversité musicale de l’ancienne Fédération socialiste, au carrefour des cultures orientales et occidentales. Les 19 titres réunis s’affirment comme les témoins d’une époque ouverte à la modernité, mais qui gardait l’oreille ouverte aux traditions.

  • Stand Up, People : Gypsy Pop Songs from Tito's Yugoslavia (1964-80), 2013, 19 titres, Vlax Records / Asphalt Tango
  • Prix : 17.00 €
  • En savoir +

Dernier été en Yougoslavie, Inventaire de la mémoire
Serge Boichot édition bilingue, 80 pages, 20 euros

Vous souvenez-vous des glaces Ledo, du chocolat Kraš, des histoires de Mirko et Slavko ? Buviez-vous du Cockta en mangeant du pâté Gavrilović ? Avez-vous voyagé avec deux oncles, trois cousins et une marmite de poivrons farcis dans une Zastava 750 ? Serge Boichot se souvient des images et des objets de l’été 1991, sur la côte dalmate du côté de Šibenik. « De mes parents, j’ai hérité de deux pays, de deux passeports, de longs étés en Dalmatie et d’hivers en Provence, du lycée Paul Cézanne et des ruelles de Šibenik, du théâtre classique et de la mythologie des partisans communistes, de deux cultures, de deux vies différentes. »

  • Inventaire de la mémoire Serge Boichot édition bilingue, 80 pages, 20 euros

Stripovi, la bande-dessinée indépendante et contemporaine en Serbie et en Croatie
Un ouvrage coordonné par Johanna Marcadé Turbo Comix/Le Courrier des Balkans, Belgrade-Paris, 2009, 200 pages, 20 euros

Vous ne connaissez pas la bande dessinée serbo-croate ? L’heure d’une bonne séance de rattrapage est arrivée. Johanna Marcadé a rassemblé dans l’album Stripovi le meilleur des créations indépendantes serbe et croate : Aleksandar Zograf, Igor Hofbauer, Lazar Bodroža, Wostok et bien d’autres. Des planches de toute beauté, une histoire de la bande dessinée indépendante en Yougoslavie, des analyses, des interviews...

  • Bande dessinée Un livre coordonné par Johanna Marcadé Turbo Comix/Le Courrier des Balkans, Belgrade/Paris, 2009, 200 pages, 20 euros
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +

Jordi Savall - Bal.Kan, Miel et Sang
Voix de la Mémoire, Livre-CD, 3 disques, Label Alia Vox, 29 euros

Le patrimoine musical des Balkans revisité par Jordi Savall ! La région des Balkans doit son nom à une étymologie particulièrement imagée : c’est après avoir découvert la beauté de cette charnière de l’Europe, qui court de l’Italie au Bosphore, et l’âpreté de ses habitants, qui opposèrent une forte résistance à l’invasion, que les Turcs choisirent les mots Bal (Miel) et Kan (Sang) pour la désigner. Miel & Sang : jamais une métaphore n’aura aussi bien collé à son objet. 230 minutes de musique balaient le spectre des émotions humaines éclairées par mille et une traditions musicales aux origines pourtant communes.

  • Livre-CD Jordi Savall Livre-CD, Label Alia Vox, 29 euros
  • Prix : 29.00 €
  • En savoir +