Carrefour des Balkans • le blog de Morgane Dujmovic

« Les Balkans ont toujours évoqué l’image d’un pont ou d’un carrefour ». Les métaphores évoquées par Maria Todorova dans son Imaginaire des Balkans retracent la position de zone-pivot que l’espace balkanique remplit dans les grands systèmes de mobilités internationales. Qu’ils soient internes et anciens voire « métanastasiques »(Cvijić), ou contemporains et internationalisés, les mouvements humains sont une constante historique dans la région, probablement du fait de la position d’intermédiaire entre différentes civilisations que les Balkans incarnent.

Aujourd’hui, certaines routes balkaniques anciennes sont réactivées par des migrants originaires du Proche-Orient, d’Asie ou d’Afrique. Tous les États de la région sont sommés par les institutions européennes de mettre en œuvre un contrôle accru à leurs frontières, aujourd’hui limites méridionales de l’Union européenne.

Ces carnets visent à restituer les expériences plurielles des migrations dans les Balkans au regard des travaux de recherche en cours sur la question. »

Morgane Dujmovic est politologue et géographe, doctorante au sein de l’Unité Mixte de Recherche TELEMME de l’Université d’Aix-Marseille. Elle est invitée scientifique du Département de Géographie de l’Université de Zagreb. Depuis 2012, ses recherches portent sur la mise en œuvre des politiques migratoires européennes, et sur la construction de dispositifs d’assignation à résidence des étrangers en Croatie.