Baie de Piran : la Slovénie en position de force pour l’arbitrage à venir

|

La très prisée baie de Piran, partie de l’ancien Territoire libre de Trieste, constitue le principal contentieux territorial entre la Croatie et la Slovénie. En cause : un conflit vieux de 25 ans portant sur la délimitation exacte des eaux territoriales des deux pays. L’enjeu pour la Slovénie, qui se considère comme une nation maritime, est d’obtenir un accès direct aux eaux internationales.

Par Charles Nonne De façon constante depuis leur indépendance, la Slovénie et la Croatie – qui a rebaptisé le golfe « Baie de Savudrija » – rivalisent d’interprétations au sujet de la Convention de Montego Bay (1982), seul texte pertinent en la matière. Présidents et Premiers ministres des deux pays ont inlassablement cherché un règlement du conflit sans jamais parvenir à une résolution définitive. Nicolas Sarkozy avait même proposé en 2008 – sans succès – sa solution à un contentieux dont Bernard Kouchner s’étonnait qu’il « ne porte que sur quelques kilomètres de côte ». Entre-temps, la Slovénie a régulièrement bloqué puis débloqué le processus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous