Radio Slobodna Evropa

Y a-t-il encore des intellectuels yougoslaves ?

| |

Comment rapprocher les peuples des Balkans ? Y a-t-il un intérêt pour l’Autre ? Une opinion régionale commune ? Une élite intellectuelle reconnue ? Des stars acclamées du Vardar à Triglav ? Et si les soaps turcs étaient un ciment régional plus fort que les idées ? L’écrivain serbe Vladimir Arsenijević et l’intellectuel croate Srećko Horvat répondent aux questions d’Omar Karabeg.

Propos recueillis par Omer Karabeg O.K. : Y a-t-il un intérêt pour ce qui se passe dans les autres pays de l’ancienne Yougoslavie ? V.A. : Je pense que cet intérêt est fort depuis des années, mais il faut se demander vers quoi il est tourné. Sert-il à confirmer les préjugés et faire la promotion de la haine ou, au contraire, s’agit-il d’un intérêt sain pour les valeurs qui nous entourent ? Il y a de bons exemples pour les deux. S.H. : Je ne suis pas sûr que les gens s’intéressent vraiment à ce qui se passe dans les pays de l’ancienne Yougoslavie. Avec un peu cynique, je pense que les gens s’intéressent plus aux soaps qu’à la réalité de la vie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous