Violences, menaces, intimidations : le quotidien des journalistes du Kosovo

| | |

Le Kosovo occupe une peu glorieuse 87e place au classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse, derrière la Côte d’Ivoire. Les attaques et les intimidations ne sont pas nouvelles, mais elles sont « inquiétantes » comme le note même l’OSCE. Reportage dans un pays où l’on peut vous menacer de mort sans être inquiété par la justice.

Par Arbana Xharra & Lavdim Hamidi « Nous allons te décapiter si tu continues à écrire sur notre entreprise. » Voilà le texto qu’a reçu en juin 2015 Zekirja Shabani, le président de l’Association des Journalistes du Kosovo (AGK). Une menace qui faisait suite à la publication sur Gazetafjala.com d’un article sur Al Petrol, qui tromperait ces consommateurs. Al Petrol, quand votre moteur fait boum « Dans deux de ses stations-services, à Ferizaj et Pristina, la compagnie pétrolière surfacture les pleins », avait écrit Zekirja Shabani. Sa source ? Les plaintes de deux consommateurs qui assuraient avoir été arnaqués. Al Petrol est la troisième (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous