Le Courrier de la Serbie

Victoire sans appel de la Serbie démocratique et pro-européenne

| |

La Coalition pour une Serbie européenne du Président Boris Tadić a remporté une victoire sans appel aux élections parlementaires de dimanche, avec 38,75% des suffrages, très loin devant le Parti radical serbe (SRS), qui n’obtient que 29,22%, et la coalition DSS-NS de Vojislav Koštunica (11,34%). Le Parti socialiste de Serbie (SPS) se retrouve en position d’arbitre avec 7,57% des suffrages, le Parti libéral démocratique obtenant 5,3%. Les minorités obtiennent 7 sièges au sein du nouveau Parlement.

Les électeurs ont fait mentir les sondages, qui prévoyaient un match très serré entre le Parti radical serbe (SRS, extrême droite nationaliste) et la Coalition pour une Serbie européenne, qui regroupe, autour du Parti démocratique (DS), de petites formations comme le Mouvement serbe du renouveau de l’inusable Vuk Drašković, grande figure de l’opposition serbe depuis le début des années 1990, ou les libéraux du G17 Plus. Le Parti radical n’a obtenu que 29,2% des voix, une évidente contre-performance alors que son candidat, Tomislav Nikolić, n’avait été battu que d’une courte tête par Boris Tadić au second tour des élections présidentielles, le 3 février (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous