Osservatorio Balcani e Caucaso

Transport aérien : l’union balkanique ou la mort

| |

Une véritable révolution est en cours dans le ciel de l’ancienne Yougoslavie, avec l’arrivée des vols low cost, alors que toutes les compagnies traditionnelles sont dans le rouge : Adria a échappé de peu à la faillite, la JAT, Montenegro Airlines et BHAirlines vont très mal. La coopération régionale semble indispensable, alors que les Émirats arabes unis s’intéressent de plus en plus à ce marché conséquent : en 2011, onze millions de passagers ont transité par les aéroports de l’ancienne Yougoslavie.

Par Matteo Tacconi Quand la JAT créait une première classe (1963)... 27 millions d’euros. C’est le montant des pertes de la compagnie serbe JAT en 2011, et ce n’est pas la première fois que celle-ci présente des comptes dans le rouge. L’ancien gouvernement de Mirko Cvetković avait été le premier à vouloir privatiser le transporteur en 2008. Deux ans plus tard, des négociations lancées avec la Turkish Airlines et la compagnie lettone Baltic Aviation Systems n’ont pas abouti. La JAT n’est pas le seul transporteur aérien de l’ancienne Yougoslavie a se trouver dans ne mauvaise posture financière. Entre 2010 et 2011, Montenegro Airlines (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous